Le praliné-fraise, vous aimez???

Publié le par Karische

Le praliné-fraise, vous aimez???

Bonjour à tous!

Praliné-fraise... ce n'est pas ce que l'on appelle une association très commune en cuisine. Mais c'est pourtant ce que mon pull tube m'a inspiré lorsque je l'ai terminé.

Un modèle que vous connaissez bien, puisque j'en ai déjà fait deux, le premier, rien qu'avec des chutes de laines, et le deuxième, le p'tit pull marine, qui m'avait un peu brisé le coeur sur le moment.

Il s'agit du modèle "Valloire" de PHILDAR. Comme je le maîtrisais bien, pour une fois que je maîtrise un modèle, j'ai réitéré avec celui-ci en le rallongeant un peu en bas (j'aime avoir les hanches et le ventre bien au chaud. C'est d'ailleurs ce que l'on conseille en yoga, d'avoir toujours le ventre bien couvert, pour rester en bonne santé). J'ai également opté pour quelque chose de bicolore, marron pralin et rose fraise.

Comme d'habitude, je me suis amusée à faire le petit défilé une fois qu'il était terminé. Devant ma glace d'armoire, qui est un peu piquée (armoire vintage oblige), ce qui donne le côté un peu flou des photos, mais j'aime bien. De toute façon, la vie est un peu floue parfois aussi, non?

 

Dans la même veine, j'ai terminé un autre pull, celui-ci très bricolé, parce que commencé sur un modèle de gilet sans manche, transformé en pull, avec des manches ballon, resserrées au coude, avec des poches. Le tout avec de multiples couleurs. Bon... le résultat est assez spécial. Et hyper chaud en plus. Je vous en montre un extrait, quand il était en cours:

 

Le praliné-fraise, vous aimez???

Je l'appelle "le pull n'imp'" (pour "n'importe quoi"), parce que vraiment, je me dis que parfois, je pars dans des délires, c'est n'importe quoi. Mais je pense que ça me fait du bien, cette liberté, de jouer avce les modèles, de rajouter, d'enlever, de changer, de me moquer de ce qui se fait/ ne se fait pas en crochet/ de me dire que peut-être ce sera moche et que je le mettrais quand-même parce que c'est moi qui l'ai fait, et que rien que pour ça, je l'aime. Moche mais aimé. Il m'est arrivé de mettre au bureau des trucs complètement improbables. Une fois, quand je démarrais ma carrière professionnelle, mon père m'a dit: "mais tu ne vais pas porter ça quand-même pour aller au travail?" et moi de lui répondre "euh... si!parce que ça me ressemble complètement, et que si je n'ose pas porter ça, ça veut dire que je me renie". Je ne sais plus si ces mots étaient exactement les miens, mais l'esprit était là. Il me connaît de toute façon mon papou.

Car si mes nippes ont toujours été fantaisistes, mon travail lui ne l'a jamais été, car je suis de nature légèrement psychorigide;). Je prends tout tellement à coeur, que je dois faire un travail sur moi-même pour prendre le recul nécessaire pour ne pas m'angoisser pour chaque tâche. Limite ça me fait du bien de porter des guêtres en laine sur mollets nus,  un corsaire en jean et un pull bouffant tricoté, car je prends tellement tout au sérieux... à la russe! Les russes que j'ai rencontrés sont tellement à fond dans tout ce qu'ils font... Il faut les voir apprendre parfaitement le français en six mois...

 Bref, je suis un mélange de folie douce et d'hyper sérieux. Un gémeaux quoi!

Je vous montrerai le pull n'imp'. Rien que parce que je suis contente d'avoir réussi à transformer un gilet en pull. Pour les manches ballons... pffff... Je vais encore être obligée de le porter... Et le pire, c'est que je vais aimer!!!!

Bon week-end à tous.

Publié dans MON CROCHET FOU

Commenter cet article

mimi poud'de riz 08/02/2015 13:48

oui tout comme toi, j'essuie souvent tout un tas de commentaires de personnes proches ou pas , tout le monde a toujours quelque chose a dire une reflexion a faire sur nos vêtement ou sur les cheveux etc ... tu n'imagines pas ce que ça me gonfle !! et pourtant je suis moins fantaisites que toi sur ma manière de me vetir mais tout comme toi j'aime la laine elle me fait du bien ! alors soit je peste intérieurement soit j'envoie ballader et pas qu'un peu !! moi je m'en fou de a manière dont untel se fringue ou s'il se rase les poils ou pas pfiouuuuuuuuu quelle perte de temps !! bizouilles a minet et ton poulet à l'air drolement appétissant !!

Karische 09/02/2015 11:08

Mais vouiiiii quelle perte de temps! C'est le règne du paraître contre celui de l'Etre. Vouloir paraître quelqu'un que l'on n'est pas pour coller aux standards de l'époque ou Etre soi-même, envers et contre tout? Même si cette dernière option est parfois semée d'embuches comme tu le soulignes Mimi, elle demeure une démarche empreinte d'authenticité, et elle seule mène sur le chemin du bonheur, j'en reste convaincue... En tout cas elle te fait rencontrer des personnes "belles" et riches intérieurement... Et éloigne d'emblée ceux pour qui le vernis extérieur prime sur tout le reste (coquilles vides).
Merci Mimi pour ton petit mot. Je me régale toujours de te lire.
Gros bisous.

lizagrèce 01/02/2015 23:01

S'assumer c'est une forme d'honnêteté intellectuelle. Bravo !

Karische 02/02/2015 10:03

Merci Liza. J'essaie de cultiver l'authenticité, même si elle n'est pas conforme aux standards actuels. C'est pour moi une forme de beauté que d'être vrai... Le beau, le Bien, le Bon...
Merci Liza c'est gentil.